Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Juillet 2006  (Lu 1935 fois)
yan
Administrateur
Addict
*****
Hors ligne Hors ligne

Localisation: IDF
Messages: 7733


TW 200


Voir le profil WWW
« le: Jeu. 17 Août 2006, 12:51:34 »

Mon premier contact avec les Big Wheel Addicts s’est fait lors du BWD 2 en juin 2005 dans l’Aveyron. Je me rendais pour la première fois à un rassemblement de motards, attiré là par mon meilleur ami Yannick. On était en vacances dans la région et il se trouvait que le rassemblement faisait un crochet afin que l’on puisse se rencontrer le temps d’un déjeuner au restaurant à Saint Amant des Cots.

Je ne savais pas quelle pouvait être l’atmosphère d’un tel rassemblement. Je rencontrais là des personnes d’origines diverses, venus de régions diverses et parfois même de l’étranger (comme Roby et Diana).  :-o
Toutes étaient animées par la même passion de chevaucher un Big Wheels… :-P
En tant que non motard, je n’ai pas compris ce jour là ce qu’était la passion pour les big wheels…. Mais, j’ai par contre tout de suite apprécié l’ambiance bonne enfant du groupe et leur ouverture d’esprit. :-)
C’est au cours de notre deuxième rencontre que j’ai apprécié la franche camaraderie du groupe ainsi que une autre caractéristique sympa de la Big Wheels Addiction :-)
C’était le lendemain, dernier jour du BWD2 en Auvergne. Yannick et moi-même étions partis rejoindre le groupe dans leur lieu de villégiature afin de partager le dernier diner avec eux….
Bonnes séquences de rires et partage d’impressions du BWD2 étaient au rendez vous. L’ambiance était très détendue… Après le diner, nous sommes tous descendus au garage où les motos étaient stationnées… Et là, la Big Wheels mania a joué à plein régime… Toutes les montures étaient là… Et chacun y allait de son bichonnage. On pouvait apprécier les modifications artistiques apportées par les différent BWA 8-)… De la TW féline de Faustine, à la TW Boite de Nuit de Twin en passant par la TW customizée à l’aide d’élements de récupération de Patouch… Il y en avait pour tous les goûts… Le côté entraide du BWA me fût révélé au grand  jour (je devrais dire « à la grande nuit ») pour être plus exact, il était 23h !). Alors que le retour vers leurs régions diverses les attendait le lendemain matin, les BWA se sont mis à s’aider pour faire les réparations ou derniers réglages nécessaires pour affronter les nombreux km qui les attendaient le lendemain. On a vu ainsi, des réglages de soupapes, des réglages de starter ainsi que des changements peu standards de carénage. Tout cela à 23h et dans une entraide la plus complète… Je pense que c’est là, où j’ai commencé à apprécier l’ambiance BWA, étant très impressionné et admiratif de ce qu’une passion commune peut apporter de meilleur.
Mon troisième contact avec les BWA se déroula au cours du BWD3, où là, TWige, Yan’s wife, T2vv et moi même assurions la logistique des repas du midi avec « l’ambulance ». J’ai de nouveau pu apprécier la bonne ambiance régnant dans le groupe ainsi que la même camaraderie qui avait prévalu l’année passée… J’ai eu la chance de découvrir de nouveaux BWA, tous aussi sympathiques. J’ai découvert une autre conception de la TW avec la fameuse africaine de Gérard, grande mangeuse de km dans les déserts africains. Mais, toujours ce même sentiment que les BWA, sont des motards qui ne ressemblent pas à l’image habituelle du motard que l’on peut avoir. Le BWA est une personne facile à aborder, toujours prête à partager ses expériences bonnes ou mauvaise, et surtout toujours disponible pour aider un ou une camarade ayant un soucis avec sa monture… C’est la force du Big Wheel Addict et c’est ce qui fait que même pour un non motard comme moi, la passion du Big Wheels force le respect.
 :-)

Continuez sur cette voie :-D
Journalisée

<yan/>
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  


;